Whisky Peat's Beat

Peat’s Beast, est créé en 2011, elle n’est pas seulement l’idée d’une personne, mais la collaboration de plusieurs grands esprits. Comme toute bonne boisson, c’est la combinaison des ingrédients clés qui fait toute la différence.

Eamonn Jones était directeur régional chez Whyte & Mackay, responsable des ventes de Dalmore, Jura et d’autres grandes marques. Gerald Erdrich était son importateur, distingué dans le milieu. Ensemble, ces deux grands esprits ont décidé de se réunir et d’utiliser leur expertise et leurs ingrédients pour créer une marque, une bête.

Qui pourrait donner vie à cette bête ? Pour cela, il fallait un génie créatif. Notre cher ami Mark Graham, aujourd’hui décédé, a endossé le rôle de créateur. En collaboration avec l’artiste brésilien Dough Alves, basé à Los Angeles, la bête emblématique est née.

Maintenant, c’était à d’autres grands esprits de s’assurer que la Bête aurait du punch. Une bête sauvage et féroce qui allume vos sens avec de la fumée et du feu dès le départ. La légende de l’industrie, Richard Paterson, également connu sous le nom de “The Nose”, a confirmé que les attributs de la boisson n’ont jamais été moins que géniaux. Aidan Smith, partenaire commercial d’Eamonn Jones et collègue de l’industrie depuis 30 ans, s’est assuré que la qualité était maintenue à chaque étape.

Et voilà. Un mélange de grands esprits, de grands cerveaux et de grands amis ont créé un fantastique single malt.

La Bête est née !